Promotion des commerces : Promesse du maire sortant maintes fois faites, maintes fois ratées

Mr Révillon qui depuis 1995, dans chacun de ses programmes, assure œuvrer pour la promotion des commerces devrait avoir l’humilité de constater l’échec de sa politique. Mais non ! Dans son programme pour l’élection municipale 2020 il prétend avoir agi : 

Mais les habitants de la ville ont sous les yeux la démonstration de ses échecs répétés. Comment justifier qu’au bout de six ans, voire plus, des locaux commerciaux neufs reste désespérément vides ? 

  Rue Hoche 

2014
2017
2020

                               Avenue de Chevreuil – Avenue de l’Europe 

2015

                                          

2020

                                                          Rue Charles Chefson 

2014
2020

Le plus choquant c’est qu’à l’emplacement de ces espaces morts existaient, il y a 10 ans, des commerces installés de longue date, qui marchaient bien et avaient une clientèle fidèle. Mais peut-être qu’ils n’étaient pas au goût de Mr Révillon qui a choisi de les raser. On relèvera, non sans ironie, que soucieux des personnels licenciés l’étude d’impact de la ville pour la ZAC PLM indiquait comme « plan d’accompagnement » qu’on pourrait orienter ces personnes “vers pôle emploi”. Pourtant plusieurs intervenants l’avaient alerté sur le peu de sérieux de l’étude de marché et de la démesure du projet compte tenu de la faiblesse de la clientèle potentielle, mais le maire est resté sourd, campé sur ses certitudes. 

On peut être d’autant plus inquiet car bientôt vont s’ajouter plusieurs centaines de mètres de linéaire commercial voulus par Mr Révillon dans le cadre de la ZAC PLM et des programmes Avenue d’Argenteuil. Les premiers immeubles ont été livrés en 2018, mais les locaux commerciaux restent murés.    

Or il ne s’agit là de seulement 20% des commerces à venir.  

Là aussi les habitants de Bois-Colombes sont depuis 8 ans privés de 19 commerces rasés sur décision du maire et vont attendre longtemps pour retrouver une offre commerciale au moins semblable compte tenu de l’échec cuisant de l’aménagement imposé par Mr Révillon et de son entêtement à nier les évidences. 

Laisser un commentaire

Fermer le menu