Municipales à Bois-Colombes : Analyse du programme de Yves Révillon : Des projets maintes fois promis

  

Elu en 1995 Mr Révillon se présente aujourd’hui pour un cinquième Mandat, Vladimir Poutine n’est à la tête de la Russie que depuis 1999. Mr Révillon présente ses réalisations, mais certaines datent de plus de 20 ans, Il présente un projet pour la prochaine mandature qui a un fort goût de déjà Vu.  

Projet phare avancé dans le dernier Programme de Mr Révillon : l’ouverture d’un centre de tennis : L’arlésienne ! 

Octobre 2005 : 

Le Journal de la ville nous annonçait déjà la construction du nouveau centre de tennis, à l’emplacement du square Hugues Capet, pour remplacer le centre municipal de tennis qui venait d’être rasé. 

Le descriptif en double page intérieure était détaillé 

Décembre 2007

Juste avant les élections l’équipe de Mr Révillon dévoilait les images du prochain centre de tennis dont la construction avait été voté et attribué

Le futur centre de Tennis était au cœur de tous les documents de la Campagne 2008 de Mr Révillon.

Mais deux ans après, Le chant des promoteurs avait convaincu Mr Révillon et un programme immobilier le remplaçait pour bétonner les 6 000 m² de l’espace vert qui devait accueillir le centre de tennis.

Mars 2014 :

Mais Promis-Juré, ce n’était que partie remise puisque dans le programme des élections 2014 Mr Révillon annonce la création du tennis municipal 

Puis aucune réalisation.

Mars 2020

Mr Révillon promet dans son programme la création d’un Centre de tennis et d’un club house.

Peut-être !

Mais qu’est ce qui nous garantit qu’un programme immobilier ne lui serait pas substitué ?

Aujourd’hui ceux qui étaient en poussin, au moment où devait démarré les travaux du nouveau centre de tennis, pratiquent dans d’autres communes et bientôt en catégorie vétérans (Séniors 2).

Le projet de la Mairie de quartier : une annonce de plus.

En 2004 La ville achetait à l’extrémité Nord de la Place Jean Mermoz un restaurant disposant d’un grand terrain. Depuis la parcelle est restée à l’état de terrain vague.

Tour à tour on y a annoncé l’installation d’un commissariat de Police, de la mairie annexe, et aussi la réinstallation prochaine de la bibliothèque Jacques Brel, justifiant ainsi sa fermeture que l’on garantissait temporaire !

En 2011 le terrain était prêté pour installer l’espace de vente de Bouygues Immobilier.

En 2012 dans son programme, Mr Révillon promettait :

En 2019 Les promoteurs immobiliers ont su encore se montrer convaincant.

En effet, à cet emplacement un programme de logements privés était mis en vente. La mairie de quartier, actuellement en face de l’école Saint Exupéry, y sera déménagée au rez-de-chaussée.

La Bibliothèque quant à elle, probablement jugée superflue, a disparu au profit du programme immobilier.

Les Mobilités douces : Mais pas trop vite !

En 2008 Mr Révillon jusque-là surtout soucieux du confort des automobilistes promettait :

En 2014 la promesse a disparu.

On constate que les investissements depuis 1995 sont en priorité destiné aux automobilistes : plus de 1 200 places de stationnements sous-terrain créés et un territoire de plus en plus goudronné : plusieurs rues pour desservir le secteur des Bruyeres, plus récemment l’avenue René et la Rue E Carminat. Les cheminements cyclistes et piétons sont eux réduits à une portion congrue.

En 2020 Nouvelle campagne cette année, nouvelle promesse et idée phare : un plan de circulation douce !

Qu’est ce qui a empêché la commune depuis 12 ans, de réaliser le défunt parcours buissonnier ? La ville a la maîtrise de la voirie, et a largement subventionné le tout automobile !

Mais surtout, Il faut lire avec attention la proposition : On nous parle de Plan ! Pas d’une mise en œuvre effective !  Or ce qui précède montre qu’entre projet et réalisation, avec Mr Révillon les enfants ont le temps de devenir adulte

Le Château des Tourelles : Après un si long sommeil

On nous dira malveillant, pourtant un autre projet phare du nouveau programme électoral de Mr Révillon confirme nos réserves : l’aménagement futur du Château des Tourelles.

Mai 2007 Ce lieu emblématique de la ville est vacant depuis que la Sécurité Sociale l’a quitté, le départ avait été annoncé longtemps à l’avance La ville avait disposé alors de temps pour réfléchir à la reconversion de cette ancienne Bibliothèque

Pourtant le château est inutilisé depuis 13 ans.

En 2014 le programme de Mr Révillon annonçait :

Les citoyens qui avaient conclus à une réouverture prochaine auraient dû lire avec attention : On ne parlait que d’études.

En 2016 dans le Journal « Le Parisien », l’adjoint au Maire à la culture annonce la réouverture avant 2020 du manoir qui continuait à se dégrader.

La demeure est restée silencieuse.

En 2020 Aujourd’hui la Liste de Mr Révillon assure que si elle est élue le château des Tourelles sera rénové. On notera la description très, très vague du lointain projet : « un centre culturel et évènementiel » Bref rien d’abouti ce qui démontre au bout de 13 ans une réflexion bien peu poussée.

Une réouverture promise avant 2026 soit presque 20 ans d’inactivité !  Faut-il (prendre le risque d’) y croire ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu