L’arrivée du Métro du Grand Paris à Bois-Colombes : un projet en retard et un manque de concertation

En juillet 2014, Yves Révillon, fraîchement réélu, annonce sur son blog la tenue de la réunion publique pour la ligne 15 du Grand Paris Express. Dans une ambiance estivale et une salle pleine à craquer, les maires de Bois-Colombes et de Courbevoie – celui d’Asnières arrive quelques minutes avant la fin de réunion – ont assisté fièrement à la présentation de leurs gares, en particulier Bécon qui est partagée entre les communes. 

Le maître d’ouvrage, la Société du Grand Paris (la SGP), y projette quelques images de synthèse.  

  • Certains dans le public font remarquer que ’l’on n’y voyait pas un seul vélo et très peu de voyageurs … 
Présentation SGP de la nouvelle gare de Bécon-les-Bruyères 
  • Quels seront les cheminements pour les cyclistes et les piétons, et quel accès pour les bus ? 

Entrée de la gare du métro de Bois Colombes centre, à partir de la place de la Résistance, face à la villa des Aubépines (image SGP). 
  • Comment les voyageurs vont-ils arriver jusqu’à la gare (absence de vélos et de bus) ? 
  • Que représente le grand building collé à la gare (sur l’emplacement actuel de l’impasse Doussineau) ? 

Plus d’un an après en octobre 2015 c’est la réunion de Déclaration Publique qui se tient en salle Jean Renoir. De nouveau Y Révillon est très fier. Certains riverains posent des questions sur les nuisances causées par le chantier, mais la réponse de la SGP est très rassurante : il y aura quelques vibrations mais rien de plus. Un peu comme une visite chez le dentiste… 

Et puis le temps passe, et pour les Bois-Colombien-ne- s les nouvelles du projet se font rares : ils apprennent que des expropriations – commerces et habitations – ont eu lieu rue Mertens (ce qui n’a jamais été annoncé en réunion publique). Un jour la SGP annonce un report de trois ans – et aujourd’hui ce nouvel « horizon 2030 » reste toujours à confirmer… 

Pendant une réunion d’information organisée par l’équipe sortante il y a deux ans nous découvrons le visage de la nouvelle gare centre : sur une image on aperçoit un bâtiment dans une ambiance très bucolique, avec quelques voitures garées à proximité, et peu de voyageurs jamais pressés de prendre leur métro ou leur train. 

Pourtant la SNCF devant des responsables d’usagers et des élus (enfin ceux qui s’intéressent aux transports) montraient une multiplication par 4 à 5 de la fréquentation de notre gare, soit en changement du train au métro, soit en arrivant de l’extérieur dans la gare… 

La complexité du chantier, en particulier sur notre commune, comme l’a confirmé récemment le président de la SGP, nécessite une concertation étroite et à chaque étape, avec les habitants, les riverains, les commerçants – et aussi les usagers des transports qui sont si souvent oubliés ! Par ailleurs la SGP organise avec les mairies des comités de pôle souvent ouverts aux habitants – mais pas à Bois-Colombes… 

Alors comment rattraper le coup et remettre le projet sur de bons rails ? 

Notre liste “Le Nouveau Souffle” y revient très prochainement avec des propositions précises sur ce site et lors de notre réunion du 11 mars ! 

Hermann Schneider         06/03/2020 

Laisser un commentaire

Fermer le menu